Jeune peintre autodidacte, Pascale Moïse aime travailler vite, de façon spontanée et instinctive. C’est pourquoi après avoir expérimenté le pastel, elle a choisi l’acrylique. Le sens de la couleur, le travail de la matière imprègnent ses toiles abstraites. Souvent de petits formats, elles ouvrent pourtant  sur un espace que l’on ressent vaste et ouvert, elles invitent à voyager dans un univers à la fois sobre et complexe où l’on ne cesse de découvrir des passages et des formes. Pascale Moïse ne donne pas d titre à ses peintures, elle trouve que cela limite l’imaginaire. Elle préfère laisser l’autre, celui qui regarde, s’approprier sa peinture. Ce regard sur sa peinture est indispensable pour elle. Si peindre est une aventure solitaire, exposer est un pont formidable pour rencontrer les autres autour de l’art. Elle aime rencontrer tout autant  peintres que public inexpérimenté. Depuis 2004 elle expose régulièrement : salons, galeries, ateliers etc.

Printemps 2008 Elisabeth Pradoura